Historique du club

C’est au Locle en 1960, que Mme Marthe Moser, Mady Monnier, M. Roland Dubois, Henri Moser, Frédy Borel, Georges Perriard, Jean-Pierre Monnier et Georges-Henri Perucchi créaient le « Centre de Sports Subaquatiques du Jura Neuchâtelois ».

LES DÉBUTS D’UNE BELLE AVENTURE

Lorsque le port d’Auvernier est réaménagé après les travaux de construction de la N5, le club y amarre son bateau, le « Tiolu III ». Dès lors, la plus grande partie de l’activité du club a lieu à partir de ce port. C’est pour cette raison, que sous la présidence de M. Martial Perrinjaquet, les membres du club ont créé une section à Auvernier. 

L’AVENTURE CONTINUE

Le « Tiolu IV » a pris sa place d’amarrage depuis 1987 après que les membres eurent passés 3 ans à souder, découper, meuler, peindre et assembler des tôles dans une coque nue. Le hasard de l’histoire a voulu que cette même année sorte au cinéma « Le Grand Bleu » qui a provoqué un nouvel élan au club après ces années d’activité subaquatique réduite.     

DES RECORDS

A partir de 1993, bénéficiant toujours de l’engouement du film de Luc Besson, le CSSJN a participé à l’organisation et la sécurité de compétitions d’apnée avec de beaux records à la clé. 

– 1993, Roland Specker, No limits eau douce, 80m
– 1997, Frédéric Buyles, Poids constant eau douce, 53m
– 1999, Heimo Hanke, Poids variable eau douce, 80m
– 1999, Frédéric Buyles, Poids constant eau douce, 58m
– 2000, Heimo Hanke, Poids Variable eau douce, 101m

ACTUELLEMENT

Le club compte environ 80 membres et se déplace sur des sites de plongée tous les dimanches matin été comme hiver, bien aidé par le confort du bateau chauffé pendant la saison froide, sur des sites tel que Boudry, Portalban, La Motte, la Pointe du Grain ou encore Serrières par exemple. Les plongées se décident au cas par cas en fonction de la météo ou en fonction des niveaux des plongeurs sur le bateau. Une vingtaine d’autres plongées sont organisées durant l’année sur des sites plus distant ou plus techniques tel que l’Areuse, Abyss ou sur le Hunter. En partenariat avec des associations, notre bateau est utilisé 20 jours par année pour des cours d’apnée et pour des recherches archéologiques.